Un faisceau rayonnant

Un athlète inconnu établit un record de piste

par Mike Morrison
Bob Beamon, Jeux olympiques de 1968

Bob Beamon aux jeux de Mexico en 1968. (Source : AP)



Liens connexes

  • Aperçu des Jeux Olympiques 2008
  • Aperçu de l'athlétisme
  • Encyclopédie : Athlétisme

Certains moments sportifs défient tout simplement toute compréhension raisonnable ? Mickey Mantle a réussi un coup de circuit de 565 pieds, Secrétariat a remporté les Belmont Stakes de 1973 par 31 longueurs et Tiger Woods a remporté l'Open des États-Unis par 15 coups. Mais l'exploit qui pourrait les surpasser tous est survenu le 18 octobre 1968, au jeux olympiques à Mexico.

Entre 1935 et 1968, le record du monde de saut en longueur a augmenté d'exactement huit pouces et demi. À l'approche des Jeux olympiques, le record du monde était de 27 pieds, 4 pouces, partagé par l'Américain Ralph Boston et le Soviétique Igor Ter-Ovanesyan. En six secondes, tout a changé.

Bob Beamon, un natif de New York de 22 ans, s'est à peine qualifié pour les finales olympiques du saut en longueur après avoir commis une faute dans deux de ses descentes de qualification. Heureusement, il l'a fait.

Le lendemain, lors de la finale, Beamon a décollé sur la piste dans l'air raréfié de Mexico. Après exactement 19 foulées, il a parfaitement touché la planche, étiré ses jambes et s'est envolé dans les airs comme personne ne l'avait jamais fait. Et finalement, il a heurté le sable dans la fosse ci-dessous ? 29 pieds, 2 pouces plus tard !

Il a bondi hors de la fosse, sachant qu'il avait fait quelque chose de spécial. Non seulement il a été le premier sauteur en longueur de l'histoire à atteindre 28 pieds. Il est également devenu le premier à atteindre 29 pieds. Il a fracassé le record du monde d'un incroyable 21 ¾ pouces. Lorsque la distance a été donnée par les annonceurs du stade, Beamon était si excité et épuisé émotionnellement que les médecins prétendent qu'il a subi une ' crise cataplectique '.

« Par rapport à ce saut, nous sommes comme des enfants », a déclaré Ter-Ovanesyan.

Certains critiques ont dévalué le saut, affirmant que l'air raréfié et le vent de 2,0 mètres par seconde étaient plus responsables du record. Mais tous les autres concurrents ont sauté dans les mêmes éléments et étrangement, aucun d'eux ne s'en est approché.

Le record a duré près de 23 ans jusqu'au 30 août 1991, lorsque l'Américain Mike Powell a sauté 29-4 aux Championnats du monde à Tokyo.



Plus de Jeux olympiques d'été de 2008
.com/spot/mm-beamon.html