compromis: Signification et définition de

faire des compromis

Prononciation: (kom'pr vous -ne pas '), [clé] — n., v., -mised, -mis•ing.
-n.
  1. un règlement des différends par des concessions mutuelles ; un accord conclu par l'ajustement de revendications, de principes, etc. contradictoires ou opposés, par la modification réciproque des demandes.
  2. le résultat d'un tel règlement.
  3. quelque chose d'intermédiaire entre différentes choses : Le duplex est un compromis entre une maison de ranch et une maison à plusieurs étages.
  4. une mise en danger, esp. de réputation; exposition au danger, suspicion, etc. : un compromis sur son intégrité.
-Vermont.
  1. régler par un compromis.
  2. d'exposer ou de rendre vulnérable au danger, au soupçon, au scandale, etc. ; compromettre: une surveillance militaire qui a compromis les défenses de la nation.
    1. lier par négociation ou par accord.
    2. à mettre à terme.
—V.i.
  1. faire un ou des compromis : Les parties en conflit ont accepté un compromis.
  2. faire une concession déshonorante ou honteuse : Il est trop honorable pour transiger avec ses principes.
Dictionnaire Random House Unabridged, Copyright © 1997, par Random House, Inc., sur Infoplease. Voir également:
  • faire des compromis (Thésaurus)
compromis compromis