Cour Margaret Smith

Membre du clergé / joueuse de tennis Date de naissance : 16 juillet 1942 Lieu de naissance : Albury, Australie Mieux connue sous le nom : Australienne gagnante du Grand Chelem féminin 1970

Margaret Smith Court était la joueuse de tennis féminine dominante des années 1960. En tant que Margaret Smith, elle est allée à Wimbledon en 1962 en tant que grande favorite, mais dans un bouleversement célèbre perdu contre l'Américain Billie Jean Moffit (plus tard Billie Jean King). Smith est revenu l'année suivante et est devenu le premier Australien à tout gagner. Elle a pris sa retraite en 1966, s'est mariée et a fondé une famille, mais est revenue au tennis en 1970. Cette année-là, Margaret Smith Court a remporté le rare Grand Chelem : les titres en simple à Wimbledon ainsi que les tournois des Internationaux des États-Unis, de France et d'Australie. Au total, Court a remporté 24 titres majeurs en simple et 62 événements du Grand Chelem (simple et double), les deux étant les plus importants de l'histoire. En 1991, elle a été ordonnée ministre chrétienne et a fondé la Victory Life Church à Perth, en Australie. Elle a été inscrite au Temple de la renommée du tennis international en 1979.



Crédit supplémentaire:

Court a remporté l'Open d'Australie chaque année de 1960 à 1966 et 11 fois en tout, la dernière en 1973 ? Son record de 62 titres majeurs a duré jusqu'au 21e siècle ? Les seules autres femmes à avoir terminé le Grand Chelem en un an sont Maureen Connolly (1953) et Steffi Graf (1988).