Pandémonium en peau de cochon : Super Bowl XXXIII

Au milieu de la frénésie médiatique habituelle, Denver et Atlanta se préparent à s'affronter à Miami

par Gerry Brown

Extrait des archives Spotlight : cette fonctionnalité est apparue le 19 janvier 1999



John Elway brandissant le trophée Vince Lombardi

Le quart-arrière de Denver, John Elway, remporte triomphalement le trophée Vince Lombardi après avoir mené les Broncos à une défaite 31-24 contre les Packers lors du Super Bowl XXXII.

Le battage médiatique est là. Dans un peu moins de deux semaines, le plus grand événement sportif américain aura lieu au Pro Player Stadium de Miami. Le Super Bowl est-il le moment culminant de la saison dans le sport préféré des Américains ? football professionnel. Deux semaines d'accumulation incessante de télévision, de radio et de journaux mèneront à une émission d'avant-match de 7 heures, environ deux heures et demie de jeu réel, des tonnes de publicités, une extravagance d'une heure à la mi-temps et un an de post -dissection du jeu.

Comme chaque année, les soirées du Super Bowl cette année seront les plus importantes dans deux villes. Cette année, les ventes de croustilles tortilla et de plats de charcuterie devraient augmenter à Denver et à Atlanta à la fin du mois. Denver, domicile des Broncos, champions de l'AFC, est habitué à ce truc du Super Bowl. Ils ont remporté le sacré coup l'année dernière et sont prêts à jouer dans le plus grand match du monde pour la cinquième fois depuis 1987, et la sixième fois de leur histoire. Atlanta a l'habitude de voir ses Braves dans les World Series ? et ils ont organisé un petit événement appelé le Jeux olympiques d'été il y a quelques années ? mais leurs Falcons bien-aimés et historiquement incompétents feront leurs débuts au Super Bowl le 31 janvier.




Super Bowl XXXIII : Pandémonium en peau de cochon .com/spot/superbowlb1.html