sublime: Signification et définition de

sublime

Prononciation: (s vous -blīm '), [clé] — adj., n., v., -chaulé, -lim•ing.
—Adj.
  1. élevé ou élevé dans la pensée, le langage, etc. : Paradise Lost est une sublime poésie.
  2. impressionner l'esprit avec un sentiment de grandeur ou de puissance; inspirant la crainte, la vénération, etc. : La Suisse a des paysages sublimes.
  3. suprême ou exceptionnel : un dîner sublime.
  4. Achevée; absolu; dire: sublime bêtise.
    1. de haute portance.
    2. hautain.
  5. élevé haut; en haut.
-n.
  1. le sublime dans l'art.
    1. le royaume des choses sublimes : le sublime dans l'art.
    2. la qualité du sublime.
    3. le degré le plus élevé ou suprême.
-Vermont.
  1. rendre plus haut, plus noble ou plus pur.
    1. convertir (une substance solide) par la chaleur en une vapeur qui, en refroidissant, se condense à nouveau sous forme solide, sans liquéfaction apparente.
    2. faire se dégager par ce procédé ou un procédé analogue.
—V.i.
  1. se volatiliser de l'état solide à un gaz, puis se condenser à nouveau sous forme solide sans passer par l'état liquide.
Dictionnaire Random House Unabridged, Copyright © 1997, par Random House, Inc., sur Infoplease. Voir également:
  • sublime (Thésaurus)
sublimé Sublime Porte